lundi 3 janvier 2011

ORIENT > Immanence

Culturellement le Yi-King témoigne d'une pensée ayant gardé sa localisation profonde, basée sur des signes emblématiques ne formant pas Logos (grec) ou Parole (biblique). Le Sage arpentant la Voie du Tao s'efface devant le réel, sa pensée désubjectivée n'est qu'une nuance du processus réel. L'intrication (via les grammes) du visible et de l'invisible signe une immanence générale, à l'orientale. (1997)