lundi 1 décembre 2008

HOMME > Interne

Le sens même de la signification fait problème lorsqu'elle n'est pas pensée comme transition vécue, dénivellation pure d'expérience pré-personnelle et pré-culturelle. L'existence humaine est d'abord krisis ou analyse continue. Toute la problématique éidético-culturelle de l'un et du multiple, dont se nourrit la crise philosophique des consciences, n'est qu'une retombée idéologique d'une krisis en interne où les différences incisives structurent immédiatement et réellement l'Un humain. L'altération (altérisation) vive n'est jamais aliénation pathologique, et n'est pas structurellement ek-statique comme le Dasein. Partant, aucune réduction n'atteint la duction absolue ; l'épochè cherchée vainement par Husserl n'est pas un aboutissement mais un départ définitivement réussi. Elle relève d'un ef-fondrement et d'un en-creux sur lequel le devenir temporel n'a pas de prise. Les philosophies contemporaines théorisent l'écart et la différence sans rendre justice à l'encart d'expérience d'où elles procèdent fondamentalement (fundus (creux, caverne) et non Boden (sol)). (1990)