lundi 24 novembre 2008

EUROPANALYSE > Philosophie

La Krisis européenne est à la fois le lieu et le moment où se distingue l'essence de la philosophie. En elle s'articule une Kritik europanalytique de la philosophie, une science nouvelle s'appuyant sur la phénoménologie pure, elle-même fondée sur la base du matériau husserlien critiqué puis réactivé. La référence n'est plus le modèle gréco-occidental de la connaissance, le cercle éidétique assurant fondement et légitimation, mais le XXè siècle réel prélevé directement sur le dimensional européen. Cette référence suffit pour fonder l'essence de la philosophie, même si son avenir effectif dépend de l'europanalyse. La phénoménologie a incarné la vocation transcendantale de la philosophie, mais aussi son impuissance à penser l'interne (bien que le transcendantal s'enlève sur l'interne). (1990)