mardi 11 novembre 2008

ASCENDANTAL > Transcendantal

Le transcendantal kantien se fonde sur un dualisme : la séparation du règne du droit et de celui du fait. En outre, les déterminations par la connaissance s'articulent autour d'une face-sujet (noèse) et une face-objet (noème). L'"ascendantal" au contraire procède d'une logique du sens unique, comme ce qui se passe dans la relation de lignage de père en fils. D'une part, ce lien de transition interne est réel plutôt qu'imaginaire ou même logique, d'autre part il dépasse la distinction du fait et du droit, laquelle n'est justement qu'une distinction abstraite et non un ordre réel comme le lien ascendantal. (1990)